1986-2011


Installation, photographie, poissons, cheveux, pierre et masque à gaz de liquidateur, 2011
Installation, photographie, poissons, cheveux, pierre et masque à gaz de liquidateur, 2011

1986 et 2011 désignent deux catastrophes, la première date est marquée par l'accident nucléaire de Tchernobyl classé au niveau 7, le plus élevé, sur l'échelle internationale, la seconde à la catastrophe de Fukushima ce qui la place au même degré de gravité que la catastrophe de Tchernobyl, compte tenu du volume important des rejets.
Liquidateurs de Tchernobyl 1986Deux poissons mutants aux yeux de cheveux nagent sur la plaque de Tchernobyl en écriture cyrillique. Un visage de pierre veille impassible sur la scène au travers de son masque de liquidateur.


Leçon sur les rayonnements Alpha, Bêta, Gamma


Trois photographies sur les rayonnements Alpha, Bêta, Gamma
Leçon sur les rayonnements Alpha, Bêta, Gamma, 2011

Le rayonnement alpha est simplement arrêté par une feuille de papier. Le rayonnement bêta est arrêté par le métal. Le rayonnement gamma n’est pas stoppé quand il pénètre de la matière dense, ce qui le rend particulièrement dangereux pour les organismes vivants. 


Sciencer

Montage "Sciencer tue" concernant la catastrophe de Tchernobyl


Sciencer : (si-an-sé) v. n. Faire de la science sans conscience, sans pensée. Verbe forgé à partir de trois héritages diamétralement opposés. 1° La pensée prophétique de Rabelais : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». 2° La servilité sans mesure de ceux qui, aux XX°-XXI° siècles, ont réalisé la prophétie et ruiné l’homme avec la terre qui l’a fait naître : experts, ingénieurs, techniciens et politiques sans têtes, « êtres que les dieux ont déserté », oublieux de ce que « la Politique […] c’est elle qui dispose quelles sont parmi les sciences celles qui sont nécessaires aux cités — Aristote, Ethique à Nicomaque I ». 3° Le poème d’Edgar Poe : « To science ».

Works about Tchernobyl disaster






Sciencing :  vbl n.From the verb to science: The action of engaging in scientific enquiry in the absence of ethical considerations or reflection. The word derives from three diametrically opposed sources: 
1° The prophetic insight of Rabelais  "Science without conscience is but the ruin of the soul." - Pantagruel   
The incalculable / total / abject  servility of those who, in the XXth and XX1st centuries, transformed this prophecy into reality, to the ruination / detriment of both Man and the Earth which engendered us / and mother Earth: all those experts, engineers, technicians and mindless politicians, "abandoned by the gods" and who have forgotten the teaching of Aristotle : "Politics …… for it is this that ordains which of the sciences are indispensable for the good /  well-being of the state. - Nicomachean Ethics, Book 1."  3°  The stark reminder contained in Edgar Poe's poem : "Sonnet to science’’.