mardi 30 juin 2015

Présentation


Une photo d'un oeil ouvert reflète une image de la bombe H. La photographie est criblée de pointes et d'aiguilles.
Témoins, Photographie, épingles et clous, 2013-2014  (détail)


Thème générique de mon travail : « Se salir les mains. »



L’homme est soumis à l’épreuve de l’histoire et de la technique. C’est pourquoi mes photographies, dessins ou installations ne sont jamais rien d’autre qu’une représentation physique de la question à laquelle l’histoire ou la technique moderne soumettent les hommes des vingtième et vingt-et-unième siècles.

La place parfois cachée de l’engagement politique dans mon oeuvre ne se dément jamais. Par conséquent, au risque permanent de choquer — au pire — et au mieux de réveiller les consciences. C’est que je reste convaincue que « le monde ne périra jamais par ceux qui font le mal, mais par ceux qui laissent faire »*. 

En bref, mon travail ne cherche pas tant à produire des réponses qu’à faire « «vivre » les questions de la « condition humaine, trop humaine »**.
  
* Einstein
** Nietzsche.


LOGO anglais The cross-cutting theme of my production is : « to get one’s hands dirty », Man being subjected to history or to ancient or modern technique. Sculptures, photographs, drawings, installations, they are all about trying to physically represent the question to which history or technique subject the people from the 20th and 21st centuries. The long-held position of political commitment in my art never changes though it might shock the audience. It is because I am still convinced like Einstein that « the world will not be destroyed by those who do evil but by those who watch them without doing anything. »In short, my work is not about providing answers but as far as possible it is about asking real questions about our « human, all too human » condition.
Citation jean-Jacques Rousseau
Exposition espace Larith, Chambéry


Me contacter : 1011@wanadoo.fr


Me suivre

 Vers instagram 1011